Ce qu’il y a de bien dans la vie, c’est qu’il y a des mots qui sont drôles. Comme par exemple chaudière ventouse. Alors oui il existe des chaudières à bois des chaudières murales à gaz, mais ce ne sont pas des noms aussi drôles que celui de chaudière ventouse. On s’imagine très vite quelque chose d’assez bizarre et surprenant qui pourtant s’avère être quelque chose de très courant et de très apprécié dans le monde des chaudières ventouses. Vous vous demandez de quoi il s’agit ? On vous en dit davantage dans cet article.

PRINCIPE DE LA CHAUDIÈRE VENTOUSE

On parle de chaudière ventouse quand une chaudière a été conçue justement pour pouvoir éviter de subir une quelconque rénovation, ou ne pas avoir à supporter l’intervention d’un professionnel pour insérer u conduit de cheminée en inox afin de faciliter l’évacuation du gaz. Avec une chaudière ventouse, les fumées qui sont créées peuvent être évacuées par un ventilateur qui se situe à l’intérieur même de la chaudière.

Deux tubes la composent, et débouchent ainsi vers l’extérieur. Ces tubes peuvent sortir au niveau de la toiture, c’est ce que l’on appelle une chaudière ventouse verticale. Parfois, ces tubes sortent au travers d’un mur et dans  ce cas, on parle alors de chaudière à ventouse horizontale.

Le premier des deux tubes permet d’introduire l’air qui permet à la combustion d’avoir lieu, tandis que le second tube est là pour assurer l’évacuation des gaz nécessaires à la combustion.

FONCTIONNEMENT DE LA CHAUDIÈRE VENTOUSE

Vous l’avez donc compris : une chaudière ventouse est différente des autres au niveau de la façon dont l’air est aspiré puis rejeté par ladite chaudière.

En ce qui concerne le mode de fonctionnement de la chaudière il faut savoir que certaines sont dites à haut rendement tandis que les autres sont à condensation. On parle de différence au niveau, concrètement, du rendement de combustion.

Quand une chaudière est dite à haut rendement, alors cela signifie que plus de 90 % de l’énergie du gaz peut être transformée en chaleur, alors que ce taux s’élève à plus de cet pour cents quand on utilise une chaudière à condensation, puisqu’elles utilisent les fumées qu’elles rejettent pour y puiser de l’énergie.
A vous maintenant de déterminer si ce type de chaudière, donc une chaudière ventouse, pourrait vous intéresser et correspondre aux besoins et aux envies que vous éprouvez. Vous pouvez comparer les différents types de chaudières entre eux pour faire le meilleur choix !